Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Promenade de novembre : les cimetières marins

 

Cimetière Sète.jpg

Ce site rapporte souvent les luttes des hommes, la plupart mesquines, pitoyables, insignifiantes. En ce mois de novembre, il nous a paru opportun de sortir de cette agitation.

Chateaubriand, célèbre de son vivant, a été enterré selon ses dernières volontés, seul face à la mer, sur le Grand Bé à Saint-Malo. D’autres, parmi les communs des mortels, ont simplement eu la chance d’avoir une place dans un cimetière français, face à la mer.

Petit tour de France des cimetières marins à la vue apaisante…

  1. Sète, le cimetière marin de Paul Valéry

C’est le plus célèbre des cimetières marins français, car il fut chanté par un grand poète sétois. En effet Le Cimetière Marin est le titre d’un poème de Paul Valéry paru en 1920 :

Ce toit tranquille, où marchent des colombes,
Entre les pins palpite, entre les tombes,
Midi le juste y compose de feux,
La mer, la mer, toujours recommencée…

Depuis la mort de Paul Valéry en 1945, le cimetière de la ville a été rebaptisé cimetière marin. Il avait été creusé à même la falaise au XVIIe siècle pour enterrer les premiers ouvriers morts sur le chantier de construction du môle Saint-Louis. Les tombes racontent la vie de ce petit port. A Sète, face à la Méditerranée, reposent désormais Paul Valéry mais aussi Jean Vilar (1912-1971), fondateur du Festival d’Avignon.

Cimetière Paul Valery.jpg

  1. Poésie et peinture à Varengeville-sur-Mer

A Varengeville-sur-Mer, l’église Saint-Valéry et son petit cimetière à flanc de falaise donnent envie de sortir sa boîte de couleurs, comme Claude Monet ou Camille Pissaro, séduits par les lumières changeantes de ce site naturel. Le poète Georges Braque (1882-1963) est enterré ici face à la baie de Dieppe, sous le ciel normand.

Cimetière de Varengeville-sur-Mer.jpg

  1. People for ever à Saint-Tropez

L’emplacement du cimetière marin de Saint Trop’, en contrebas de la citadelle, au bord du golfe de Saint-Tropez, a de quoi faire pâlir d’envie tous les bronzés de l’immobilier ! Les prix des concessions sont élevés et il reste très peu de place. Évidemment, quelques célébrités du show-biz ou du cinéma se sont installées ici ad vitam aeternam, comme Eddie Barclay, Roger Vadim ou Pierre Bachelet.

Cimetière Sint-Tropez.jpg

  1. Avec Tino Rossi à Ajaccio

Le cimetière marin d’Ajaccio se trouve sur la route des Sanguinaires, très fréquentée par les touristes, qui s’arrêtent volontiers sur la tombe du chanteur Tino Rossi (1907-1983). Ne cherchez-pas l’empereur, Napoléon est aux Invalides ! Sur les pentes de ce cimetière chic qui dévale doucement vers la Méditerranée, on retrouve les noms des grandes familles locales. Ici le parfumeur François Coty (1874-1934) côtoie une aristocrate anglaise, pionnière de l’archéologie en Corse, Dorothy Carrington (1910-2002).

Cimetière d'Ajaccio.jpg

  1. Bonifacio, le cimetière marin le plus méridional de France

C’est une ville dans la ville, à l’extrême pointe d’une de ces falaises vertigineuses qui font de Bonifacio un site unique au monde. Ce cimetière fait face à la Sardaigne. Les chapelles se serrent le long des rues comme des petites maisons mitoyennes. Leurs croix blanches se détachent sur un fond de mer et de ciel bleu intense.

Cimetière Bonifacio.jpg

  1. Ciboure, un cimetière de pêcheurs basques

Situé dans le quartier de Socoa à Ciboure, ce cimetière marin domine la baie de Saint-Jean-de-Luz. De nombreux pêcheurs sont enterrés ici, face au port, bercés sans fin par le clapotis des vagues et le va et vient des bateaux. Mais ce beau cimetière héberge aussi le romancier Pierre Benoît, décédé à Ciboure en 1962 dans sa villa Allegria

Cimetière Ciboure.jpg

  1. Douarnenez, un cimetière marin breton paisible

Tourné vers l’océan, le cimetière marin de Tréboul à Douarnenez surplombe la plage Saint-Jean. C’est un havre de paix. De magnifiques cyprès veillent sur des défunts peu connus, mais on pourrait tirer de l’oubli un romancier américain, un sociétaire de la Comédie française ou la petite fille du fondateur de SOS Amitiés.

Cimetière Douarnenez.jpg

  1. Le cimetière américain de Colleville-sur-Mer

C’est sans aucun doute le plus poignant des cimetières marins en France. S’y rendre est même un devoir à accomplir une fois dans sa vie. Plus d’un million de visiteurs viennent chaque année saluer la mémoire et le courage de ces jeunes soldats qui donnèrent leur vie pour un pays qu’ils ne connaissaient pas, au nom de la liberté. Toutes ces croix blanches identiques, alignées à perte de vue sur une pelouse vert tendre, invitent au recueillement. En contrebas, la plage baptisée « Omaha la sanglante » après le Débarquement de juin 1944. A l’horizon, la mer, insolemment bleue…

Cimetière Colleville.jpg

  1. Les z’endormis de Saint-Paul à la Réunion

Ce cimetière marin est un jardin luxuriant avec ses allées bordées de cocotiers et de frangipaniers en fleurs. Situé sur la route des Premiers Français, le cimetière marin de Saint-Paul honore le souvenir de marins disparus en mer. Des esclaves, le poète Leconte de Lisle (1818-1894) ou le pirate La Buse, « écumeur des mers du Sud », exécuté ici en 1730, figurent parmi les « z’endormis » face à l’océan Indien. Requiescant in pace.

Cimetière Saint-Paul Réunion.jpg

 

Écrire un commentaire

Optionnel