Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Aphatie, le prototype du minable de plateau !

Pensées.jpg

Si Aphatie a osé dire sur le plateau de Canal+ que « Zemmour est l’archétype de la violence… c’est un cochon de la pensée », je m’autorise à penser que ce minable de plateau est le prototype de raclure de caniveau.

Mais, pour respecter les formes de la bienséance, je m’en tiendrai à dire que c’est un crétin de la « rien-pensance ».
Car Aphatie est un type tellement imbu de sa personne et de sa déontologie qu’il ne peut « débattre avec n’importe qui… en dehors de ce qu’est le champ acceptable du débat ».

Alors débattre avec Zemmour, Aphatie est catégorique « je n’ai pas envie, merde ! » Comprendre : pas envie de me prendre une taule !
Ce qui accrédite l’idée que Aphatie est un champion de la « rien-pensance ».

Ce qui avait déjà été confirmé par ses assertions délirantes sur le plateau de Public Sénat où Aphatie affirmait :
« savez-vous ce que je ferais, si j’étais président de la République ? Je raserais le château de Versailles, afin que nous n’allions pas là-bas, en pèlerinage, cultiver la grandeur de la France ».

Mais quand Aphatie traite Zemmour de « cochon de la pensée », on pourrait y voir aussi le message « subliminal » de son islamo-prosternation.
En référence au verset 60 de la sourate 5 : « ceux qu’Allah a maudits, ceux qui ont encouru sa colère, ceux dont il a fait des singes et des porcs, ceux qui sont le plus égarés de son chemin ». Ou un appel à fatwa ? Mais Aphatie n’a pas lu le Coran.

Et on se souvient qu’après la tuerie perpétrée à la préfecture de police de Paris par un fonctionnaire de confession musulmane, Aphatie avait tweeté : « Intégrer l’islam à la République est une nécessité. Cela doit nous conduire à réformer profondément la loi de 1905 ».

Ce qui démontre une nouvelle fois qu’Aphatie est un rien-pensant minable à côté de la plaque. Incapable de voir ni de comprendre que c’est l’islam au cœur de l’État, au Saint des saints de la préfecture de police qui est la cause du problème. Malgré la succession terrifiante d’attentats commis au jour le jour au nom d’Allah.

Car Aphatie a horreur de l’islamophobie puisqu’il n’a pas lu le Coran. Comme toute l’indigente islamo-collabosphère qui croit que l’islam, cette théocratie totalitaire qui veut nous soumettre à la charia, est compatible avec les grotesques "valeurs de la République".

Mais ne désespérons pas d’Aphatie, ce fossoyeur de la Nation et de son histoire. Le moment n’est pas loin où Aphatie, en déséquilibré coranisé, pourrait proclamer à qui veut l’entendre :Apathie2.jpg

« savez-vous ce que je ferais, si j’étais président de la République ?
J’irais en pèlerinage à la Mecque, cultiver la grandeur d’Allah ».

C’est ainsi qu’Aphatie serait grand !

Alain Lussay

Écrire un commentaire

Optionnel