Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Le système est à bout de souffle

Orwell Georges.jpg

Nous avons le plaisir de reprendre, sous une nouvelle version, La Lettre que nous avons diffusée au cours des six années de mandat au Conseil départemental. Si ce n’est le nouveau titre de ce bulletin, La voix du pays réel, il n’est pas, sur la forme, bien différent du précédent. Sur le fond, il poursuivra ses efforts d’analyse des phénomènes politiques et sociaux, mais nous le ferons avec toujours plus de liberté. La vie politique, qui s’apparente désormais à un cirque ambulant, peuplé de jongleurs et de clowns indignes de ce peuple français qui fut, on s’en souvient à peine, le phare du monde civilisé, ne peut plus recevoir l’assentiment de ceux pourvus d'un minimum de réflexion et de dignité. Nous continuerons à dénoncer toutes les dérives démagogiques et idéologiques, de ceux, quels qu’ils soient, qui s’imaginent pouvoir persister, par des propos ou attitudes irresponsables, dans l’unique recherche de leur intérêt propre, au mépris de l’intérêt général. Au-delà des commentaires "savants" sur les dernières élections, force est de constater simplement plus de 65 % des français ne sont pas allés voter, malgré des appels déchirants lancés entre les deux tours. Quelles que soient ses motivations, c'est une immense majorité qui ne se sent plus concernée, sans qu'il soit besoin de s'interroger sur ses options, peu importe. Viendra-t-il à l'idée des élus, misérablement élus, que le système n'est plus adapté au génie français, à sa diversité, à son histoire. Son administration pléthorique, toujours et toujours renforcée, ses multiples strates de représentation locale, pour la plupart totalement inutiles, mais bien utiles pour satisfaire les ambitions des amis, sa représentation nationale artificielle qui ne représente plus qu'elle-même, ses libertés les plus élémentaires sans cesse bridées, et la lutte artificielle et stérile des partis sont des obstacles majeurs à tout développement social, économique, politique et moral de notre nation. Le système est à bout de souffle, au bord de l'asphyxie. 

Patrick Buisson, dont on ne présente plus les remarquables analyses et la justesse de ses prévisions, écrivait dans son premier ouvrage : « Le slogan "élection piège a con" est le slogan le plus partagé du monde, pour le peuple parce qu’il ne vote plus et pour l’élite car elle souhaite que le peuple ne vote pas pour ne pas biaiser ses élections ». Nous y sommes !

Mais rien n'est jamais perdu. Il est toujours temps de dénoncer les tartuferies, mensonges, tromperies, trahisons et autres impostures du pays légal, de plus en plus arrogant et méprisant, appliqué depuis tant d'années à détruire l’âme même de notre pays. Et malheureusement pour ce pays, nous ne manquons pas de matière première !

Nous allons continuer à nous y employer.

Vous avez été, depuis six ans de plus en plus nombreux à nous suivre et nous lire. Merci. C'est aujourd'hui près de trois mille personnes qui sont destinataires de ce bulletin. Il est envoyé gratuitement et continuera de l'être bien sûr. Si vous estimez que, dans l'ambiance malsaine et délétère que nous connaissons, il peut contribuer à remettre les idées à l'endroit, n'hésitez pas à demander à vos amis ou membres de vos familles que vous souhaitez voir en être les destinataires, de nous adresser leur adresse courriel à : aupaysreel@gmail.com.  Elle sera protégée par la plus stricte et totale confidentialité.

Henri Bec

Commentaires

  • Bonne continuation
    Merci pour la qualité et la pertinence de vos analyses

  • Bravo cher Monsieur Bec pour cette reprise fulgurante, en dépit des ingrats !!
    Mais je me pose une question..ou plûtot deux :
    -Mais....si le roi devient fou ?
    -Et si Ménard devient normal ????
    A cogiter dans les Cercles d'Etudes !!

  • Cher Monsieur Mussolin je trouve vos deux questions extrêmement pertinentes !!!
    Mais aurons nous un jour les réponses ??

  • Le roi est fou, ça c'est sûr ! un dangereux psychopathe marionnette, téléguidé par ses maîtres de Davos, Schwab et cie, pour détruire la France et les Français.
    Quant à Ménard, j'ai été très déçue de ce qu'il a fait à Henri Bec et Isabelle Des Garets. Et de son retournement de veste à peine croyable, cf son entretien chez Bourdin ! Il rentre dans le rang comme MLP ! Sans oublier le fait qu'il soit pour l'obligation de l'injection mortifère pour tous, c'en est fait de lui ! Plus aucune confiance !

  • Dans l’hypothèse d’une réponse à ces deux questions, ce ne pourrait être qu’un épiphénomène !

  • bonsoir Mr Bec,

    Comme beaucoup d'entre nous, j'ai été sidéré de ses prises de position tant sur BFM et fort en colère de ses propos totalement cohérents avec le système macronien , mondialiste. Est-il soumis à un chantage pour se déclarer aussi liberticide quant à l'application du pass sur notre commune ? De même, Emmanuelle fait partie de ses députés qui se sont ABSTENUS dernierement , c'est inqualifiable. Rejoignons les troupes en "blanc" qui s'opposent a cet ordre sanitaire . J'attends avec impatience votre déclaration .
    Cordialement

  • La mondialisation est un progrès de l’humanité, un facteur de paix et de rapprochement des peuples

  • La mondialisation est un progrès de l’humanité, un facteur de paix et de rapprochement des peuples

  • Le Pape a déclaré que se faire vacciner était un acte d’amour
    A méditer par tous les complotistes anti vacc qui préfèrent mettre en danger leur prochain

  • Faut te réveiller, Nemo ! Pie XII est le dernier Pape de l'Eglise catholique.
    Usurpator Dégringoglio n'est que le gourou pachamamesque de la secte moderniste.
    Profanator Ballon-Picousoglio emploie le mot vaccin alors qu'il s'agit d' une injection d'ARN, messager du faux prophète comploteur . Le docteur Seringoglio est un sinistre pitro-cornu criminel collabo nasitaire.
    Se faire " vacciner " est un acte des collabos sans couilles lobotomisés par amour désordonné du resto, du ciné, des boîtes de nuit, etc. qui ne peuvent être mis en danger par un Résistant non vacciné puisqu'ils sont " vaccinés " .
    Tous les variants se sont développés dans les populations de mougeons " vaccinées"
    Si les vaccins contre la grippe étaient efficaces, ça se saurait.
    Les mougeons vaccinés déjà morts de trouille vont courir de plus en plus vite pour recevoir la troisième
    injection, puis la quatrième et ainsi de suite ! Collabo-Dingoglio, combien d'injections ?
    Dieu est un complotiste de la vie qui a inscrit dans nos gènes les immunités naturelles que les sorciers comploteurs de mort veulent détruire à coups de picouses venimeuses et rémunératrices.
    Ne pas se faire " vacciner" est un acte de Foi
    Vive le Christ, Roi des Francs résistants.

  • Nemo, c'est quelqu'un ! Un expert du progrès de la maladie , aveugle à la manipulation covidienne et qui fait partie des trois milliards de cocus inoculés !
    Il écrit encore des bêtises et confond mondialisation et mondialisme !
    " La mondialisation est un progrès de l’humanité, un facteur de paix et de rapprochement des peuples. "
    Mais la réalité est tout autre : C'est une pandémie de milliardaires ! Ils sont tous devenus 25% plus riches en 2020, c'est pourquoi ils veulent nous garder dans une "pandémie sans fin".
    Va falloir y mettre fin et juger les coupables !

Écrire un commentaire

Optionnel