Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

C'est la reprise...

Coucou.jpg

 

Après quelques semaines d’interruption, notre blog reprend ses publications. Depuis bientôt quatre ans son unique ambition est de donner à ses lecteurs des pistes de réflexion tirées ou non de l’actualité, afin de permettre une analyse la plus rationnelle possible des phénomènes et évènements qui secouent notre pays et le monde, l’un et l’autre bien agités.

Il n’est pas dans notre vocation de jouer les Madame Soleil et de prédire l’évolution de la situation que nous connaissons. La folie des uns peut la faire basculer dans le pire. Espérons que la raison des autres contribuera à son apaisement et que la compréhension des troisièmes permettra un règlement conforme au bien commun. L'incapacité inhérente à nos institution laisse cependant planer le plus grand scepticisme !  Ces troubles, qui frisent une situation insurrectionnelle, ne sont, en tout état de cause, une surprise que pour ceux que les slogans, les coups de menton, les petites phrases ou les invectives tiennent lieu de guide ! Le feu couve depuis longtemps. Et on peut avoir de sérieux doutes que notre président, noyé dans ses brumes européistes et mondialistes au service de l'étranger, puisse avoir les moyens d'un sursaut national.

Il serait temps, il n’est jamais trop tard, de se pencher sur l’analyse des causes et des conséquences, de se dégager du romantisme politique ambiant, source de toutes les erreurs et dérives. Est Est Non Non disaient les scolastiques, ce qui est est, ce qui n’est pas n’est pas. Ce n’est rien d’autre qu’une saine approche réaliste des faits. La fuite en avant et les mesquineries politiciennes que nous connaissons depuis des lustres en sont bien éloignées. Revenons si possible à une démarche empirique seule susceptible de nous apporter les réponses concrètes à nos difficultés, débarrassés des propos et déclarations démagogiques qui polluent le discernement.

Fasse que nos publications précédentes, les quatre articles que nous vous proposons aujourd’hui, et ceux qui suivront, contribuent à l’affermissement d’une vigoureuse lucidité. C'est notre seul souhait.

Henri Bec

Écrire un commentaire

Optionnel