Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Une terrible décadence en perspective…

E. Ménard.jpg

INTERVENTION À L'ASSEMBLÉE

DE Mme EMMANUELLE MÉNARD 

 

Cette brillante prise de position se passe de commentaires.

Elle se suffit à elle seule. 

 

Monsieur le Président, 

Je ne vous cacherai pas mon émotion.  

Dans quelques minutes, vous voterez une loi qui vous échappe déjà. Une loi qui va nous faire passer d’un monde à un autre. D’une sagesse à une sorte d’ivresse. Ce qui a été vrai pendant des millénaires va être aujourd’hui bouleversé par un mensonge organisé, ici même, par votre faute.  

Ce mensonge est de faire croire à des enfants qu’ils peuvent naître de deux femmes, et malheureusement, sans père. Et, pour consolider ce mensonge, vous avez choisi de transformer du sol au plafond le droit de la filiation. Que dire de cette étrange conception de la nature humaine où les embryons humains sont manipulés comme s’ils n’étaient qu’un tas de cellules? Que dire de cette conception du législateur qui, pour vous, devrait cautionner certaines pratiques scientifiques – je pense bien sûr aux chimères animal/homme – alors que nous devrions les encadrer rigoureusement

On se souviendra de cette loi. Non qu’elle élève notre nation mais bien parce qu’elle enclenche une terrible décadence éthique. Où, finalement, aucun principe ne peut être fondateur puisque tous à vos yeux relatifs. Je pense ici à l’intérêt supérieur de l’enfant qui a été nié au point que nous avons subi des discussions surréalistes sur les pères-mères ou les mères-pères. Sans une seconde, je dis bien sans une seconde, se demander ce que cela impliquait pour un enfant d’avoir un homme comme mère ou inversement…  

Ce qui s’est passé ici cette semaine n’est pas digne. Des pseudo débats, qui en ont cantonnés certains au silence, des amendements que nous n’avons pas pu défendre et, le plus souvent, une absence de réponse qui confinait… au mépris. 

Alors non, décidément, ce n’est pas une loi «d’amour» comme vous le prétendez. Mais plutôt la consécration du désir d’enfant, du droit à l’enfant, jusqu’à s’affranchir du bon sens, pour assouvir les envies, les désirs de certains. Et cela, je ne le voterai pas.  

Commentaires

  • nous rentrons dans l'abomination, la décadence,
    et que dire de ce projet de loi sur l'avortement à 9 mois pour spy-societale ???? c'est du pur crime

  • Bravo à Madame Emmanuelle Ménard pour sa droiture et son courage. La Lumière l'emportera sur les ténèbres

  • Bravo à Madame Emmanuelle Ménard pour sa droiture et son courage. La Lumière l'emportera sur les ténèbres

  • Bravo à Madame Emmanuelle Ménard pour sa droiture et son courage. La Lumière l'emportera sur les ténèbres

  • Bravo à Madame Emmanuelle Ménard pour sa droiture et son courage. La Lumière l'emportera sur les ténèbres

  • MACRON nous à menti depuis le premier jour de sont élection, il n'est plus crédible et personnellement ce n'est plus mon Président. ces paroles et discours, il y a longtemps pour moi que ce sont des pirouettes.

  • Féicitations et merci à, Madame MENARD mais nous sommes gouvernés par des psychopathes dangereux, des parlementaires irresponsables à la solde d'une mafia financière. Prions pour notre France et souhaitons qu en 2022 nous puissions imposer
    notre Roi ou bien un gradé militaire : il ne reste plus qu'à continuer de garder nos valeurs.

  • Emmanuel Ménard, par cette intervention comme pour nombre d'autres ( par exemple celle contre la loi Avia), sauve l'honneur de l'Assemblée Nationale. Un immense merci à elle, à son courage, à sa ténacité.

  • Chère Emmanuelle! brillantissime contre cette loi scandaleuse qui est ni plus ni moins qu'un infanticide permis par l'état. Les Françaises tueront leurs nouveau-nés pendant que d'autres iront en adopter à l'étranger.. C'est dire la décadence de la France.
    Il faudrait de nombreux députés comme Emmanuelle Ménard qui était seule ce jour là à défendre les enfants à naître. Elle était seule certes mais elle représentait les Biterrois. C'est un honneur pour nous.

  • Chère Emmanuelle! brillantissime contre cette loi scandaleuse qui est ni plus ni moins qu'un infanticide permis par l'état. Les Françaises tueront leurs nouveau-nés pendant que d'autres iront en adopter à l'étranger.. C'est dire la décadence de la France.
    Il faudrait de nombreux députés comme Emmanuelle Ménard qui était seule ce jour là à défendre les enfants à naître. Elle était seule certes mais elle représentait les Biterrois. C'est un honneur pour nous.

  • Il serait intéressant d'avoir l' avis de son mari maire en tant que membre de droit du conseil d' administration de l' hôpital . Il pourrait l' exprimer par une campagne d'affichage montrant un foetus de 9 mois démembré, par un homme en blanc au coeur noir, pour cause de détresse sociale. Mais peut-être que dans la Ripoublique le droit au blasphème est largement au-dessus du droit à la vie de l'être innocent ?
    A quand une campagne d' affichage contre le crime organisé à grande échelle par avortement ?
    Combien de Biterrois sont prêts à demander une telle campagne ? Aucun Juste ? Juste aucun ?
    Alors nous aurons la loi du cimeterre qui nous enverra bâillonnés au cimetière .

Écrire un commentaire

Optionnel