Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Quand Robert Ménard réclamait un chef pour 2022... Lui peut-être ?

ZEMMOUR.jpg

Le 30 août dernier, le site très suivi, Le Salon Beige,  a repris la déclaration d'Érik Tegner, organisateur de la Convention de la droite, excédé, comme beaucoup, des incohérences du Clan Ménard qui se dit, parait-il, partisan de l'union des droites. S'il souhaite la faire échouer il ne s'y prendrait pas autrement. Mais il est vrai que dans son esprit cette union n'avait de valeur que s'il en était le pilote ! Comme on dit chez nous, "pauvret".

Ce qui est aussi très intéressant, ce sont les commentaires qui suivent. Ils sont, bien sûr, tous tirés de l'article du Salon Beige.

 

*****

Erik Tegnér, co-organisateur de la Convention de la droite en 2019, pousse un coup de gueule contre Robert Ménard, qui avait critiqué, à demi-mots, Marion Maréchal (de ne pas revenir en politique) lors de cette convention et qui semble aujourd’hui reprocher à Éric Zemmour sa possible candidature pour 2022 :

 « J’en ai assez de ceux qui se trouvent des excuses pour ne pas se présenter en 2022 ! Trop vieux, trop intello..je m’en fous! On a besoin d’un chef ! »

Ça c’est l’engueulade de Robert Ménard à la Convention de la Droite. Maintenant il reproche à #Zemmour... de l’avoir écouté.

… Je n’arrive plus à le suivre, comme beaucoup. Y compris parmi ceux qui soutiennent Marine Le Pen. Même s’ils se réjouissent évidemment qu’il la soutienne (pour l’instant !).

On avait organisé une belle convention à la sueur de notre front. Robert Ménard est venu juste pour nous engueuler et doucher l’ambiance. Certains se sont bougés... Et maintenant il les engueule à nouveau. Éric Zemmour et son entourage (toujours facile de critiquer les proches...).

Quand on a une voix qui porte…, on se doit de suivre une cohérence. Au risque de semer le trouble. On ne peut pas inciter des gens à se jeter dans le grand bain, puis dès que c’est fait, à les lâcher. Ou alors qu’on ne parle pas d’amitié.

… Mais le coup du “avec Éric, on est potes” sur BFMTV après avoir critiqué Zemmour pour la ixième fois de la semaine, c’était trop… Un peu de décence dans ses critiques de Zemmour serait la bienvenue.

Et cerise sur le gâteau, Robert Ménard se justifie de son côté au point d’imaginer pouvoir se ranger derrière…Xavier Bertrand pour 2022 :

« Soyons réalistes. Soyons intelligents. Que les candidats de droite s’engagent à soutenir celui ou celle qui sera en tête au premier tour, que ce soit Le Pen, Zemmour, Bertrand ou le candidat LR  » !

 

COMMENTAIRES DES LECTEURS

31 août 2021

Tout à fait d’accord avec lui, ces critiques vis à vis de Zemmour sont assez ridicules. Hier, Zemmour de retour de vacances était dans une forme olympique à Face à l’info : pas un autre politique n’aurait parlé aussi courageusement et intelligemment que lui sur l’Afghanistan, le pass sanitaire et l’immigration.

31 août 2021

Le problème de Robert Ménard c’est qu’il se serait bien vu à la place de Zemmour mais que personne ne l’a mis à cette place. Il y a un peu de jalousie, c’est dommage.

31 août 2021

Après ses prises de position sur le vaccin et le passe sanitaire, et aujourd’hui sur l’éventuelle candidature Zemmour, on se demande si Ménard n’a pas été atteint par un virus à conséquences neuronales. À vouloir toujours être à contre-courant de la pensée dominante, le voici maintenant à jouer les mascarets dans son propre camp.
Hé Robert, tu joues à quoi là ?

 31 août 2021

Robert Ménard est fondamentalement de gôôche. C’est un nuisible.

31 août 2021

Il faut être bien naïf pour ne pas avoir vu que Robert Menard avait viré du côté de la macronie depuis des mois, ses propos de soutien à la politique sanitaire sur les plateaux ne laissaient pas de doutes, c’est qu’on appelle un collabo, tout comme Estrosi ou Falco.

 31 août 2021

La navrante dérive de RM prend sa source dans sa peur de la “pandémie” – il devrait sans doute se désintoxiquer des médias dominants qui semblent son unique source d’information.

 31 août 2021

La solution est justement de ne plus le suivre. Les plus clairvoyants avaient subodoré dès le début ce qui se vérifie depuis plusieurs mois : le couple Ménard n’a aucune conviction. Sa seule motivation est la réélection, ce qui justifie tous les renoncements, contradictions, désertions, et autres capitulations. L’habileté dans la communication n’arrive plus à cacher le vide des idées… et finalement le retour vers les premières amours gauchistes. Cela devient insupportable.

 31 août 2021

Mettre sur le même plan Bertrand, Pécresse et Zemmour non mais ça va pas, les deux sont des lèche-babouches qui seront des incapables, ils continueront sur la lancée de l’ignoble micron et nous enfoncerons encore plus, qu’attendre de FM pourris ? Zemmour c’est quand même autre chose sortir la France du puits où elle est tombée ce n’est pas avec une sauterelle et un crabe qu’on se sortira de ce m…….

 1 septembre 2021

Mais surtout stupéfiant pour quelqu’un qui se disait défenseur de la liberté d’opinion et d’expression que de refuser à Z sa signature de maire pour la présidentielle

 1 septembre 2021

‘Cherchez la femme’ ! Ainsi vous comprendrez mieux les positions du siège, devenues acrobatiques, manifestées oralement par Robert Ménard. Se déroulent actuellement des discussions foudroyantes au sein du foyer de Robert Ménard…

La voilà un peu marginalisée par un homme de haute valeur virile et chevaleresque, je nomme Eric Zemmour. Et le mari Robert perd alors pieds et se lance dans des discours sulfureux sur le passe sanitaire sans voir l’apartheid et la discrimination en droit qu’il recèle…

La dérive intellectuelle de Robert est donc liée à une question de couple en politique lors de la venue du cas Zemmour dans leur planning. Robert a fait son outing, il est sorti de la cohérence de ‘Droite’. Emmanuelle va essuyer les pots cassés.

Commentaires

  • Je n'ai jamais aimé ce Ménard, la girouette du centre droit maintenant! Au fond de lui il est de gauche et a fait du charme à la droite nationaliste, royaliste, courant vers les princes pour les courbettes, s'affichant à la messe en famille dans une Abbaye à la liturgie traditionnelle ...en parfait communiant comme il le fit devant moi! Bref il est aussi fiable qu'une valise sans poignée!
    Sur le plan local quelques réalisations dans "sa ville de Béziers" mais rien d'engageant...cette ville continue de ronronner!
    ....et le "top du top" prêt à soutenir un "frangin" déclaré...au deuxième tour! Vraiment ce gugusse est un toxique!

Écrire un commentaire

Optionnel