Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Livre : notre sélection

Mon corps....jpg

Voilà un livre révélateur. Le féminisme « façon mai 68 » est en train d’agoniser.

Marianne Durano, normalienne et mère de famille, montre à quel point la révolution sexuelle post-soixante-huitarde et la « libération de la femme » ont, en réalité, asservi les femmes à une nouvelle oppression : la dictature médicale du tout-contraception et la dictature pornographique qui réduit leur corps à un objet de plaisir.

Mais ce livre n’est pas seulement révélateur de la naissance d’un nouveau féminisme, respectant les femmes au lieu d’en faire « des hommes comme les autres », mais aussi d’une nouvelle écologie, beaucoup plus proche des valeurs de droite que de l’utopie libertaire. Les temps changent !

4ème de couverture :

Et si les grandes victoires du féminisme renforçaient la domination masculine ?
C'est en entendant les femmes témoigner de leur vécu que Marianne Durano a pris conscience de la nécessité d'un nouveau féminisme. Un féminisme qui prendrait soin de leur corps avec la même urgence que celle que l'on accorde à la protection de notre environnement. Pourquoi le corps féminin, maternel et la grossesse, par exemple, sont-ils oubliés, niés, bannis de l'émancipation des femmes ?
Marianne Durano témoigne de son expérience personnelle de mère et de philosophe et bat en brèche le discours dominant. Une vision désincarnée de la liberté. L'auteure en appelle à une reprise en mains du corps des femmes par les femmes.
Pour une véritable révolution.

Écrire un commentaire

Optionnel